Back on the road

Il s’avère que tenir un blog n’est pas aussi évident qu’il y parait lorsque l’on voyage. Cela demande beaucoup de rigueur et d’engagement. Ce qui est difficile à gérer pour la bonne épicurienne que je suis, et qui a toujours envie de profiter de l’instant présent.

Cela dit, je profite de ce nouveau départ, de ce début de nouvelle année qui va de paire avec bonnes résolutions et de la Wi-Fi présente dans les bus colombiens (oui, oui!) pour m’y remettre. Combien de temps cela durera, je ne peux rien promettre.
Je mets de côté la fin de la Thaïlande et la Nouvelle-Zélande que je compte bien rédiger un jour et reviens au présent, à savoir la Colombie.

********

Comme vous le savez tous, le 10 janvier 2016 j’ai de nouveau troqué mon uniforme de citadine pour celui de baroudeuse et je dois bien admettre que cela m’avait manqué. Un peu rouillée, je retrouve finalement vite mes repères, mes deux chers sacs à dos, mes chaussures de rando, mon appareil photo et mon passeport.

The hedonista is back on the road

De retour sur les routes

C’est parti pour cinq mois sur le continent sud-américain que je rêve de découvrir depuis que mon grand frère y a mis ses petons. Ce coup-ci mon vol retour est déjà programmé car en juin sera célébré le mariage d’une amie chère, alors rendez-vous le 31 mai à Roissy ;).

Pour l’heure, mon premier stop est la Colombie. Beaucoup ont questionné mon choix et je ne peux les blâmer lorsque l’on connait tout ce que ce pays a traversé au cours des dernières décennies. Mais sur conseils de ma belle-soeur Julia et d’une amie franco-colombienne Natacha, je décide de partir à la découverte de ce pays désormais en plein essor touristique.

Mon périple débute donc à Bogotá où j’arrive le 10 janvier 2016 à 17h15 environ, heure locale. Le vol a eu cinquante minutes de retard, et il me faut en attendre vingt-cinq supplémentaires pour récupérer mon sac et enfin franchir les portes de l’aéroport. Il fait déjà nuit mais l’air est chaud. Je saute dans un taxi, direction le nord de la capitale où m’attendent Soffia et Gérard, un couple franco-colombien, ainsi que leur fille Adeline, amie d’enfance de Natacha. J’ai droit à un accueil à la colombienne, c’est-à-dire chaleureux et bienveillant. Leur appartement situé au dernier niveau d’un immeuble de quatre étages est absolument splendide. Un mobilier tout en bois de style colonial, une décoration chaude et colorée à la façon sud-américaine avec l’incontournable hamac installé dans la partie salle à manger, une terrasse courant tout autour de l’appartement et une vue à 360 degrés sur Bogotá, voilà une superbe entrée en matière, je ne pouvais rêver mieux ! Je termine cette fin de journée autour d’un thé avec mes hôtes dans un échange franco-espagnol car il faut dire que mon niveau hispanique c’est lui aussi rouillé depuis le lycée.

Je n’ai pris que très peu de photos au final cette fois-ci, mais je reviendrai sur Bogotá leur rendre visite avant de quitter la Colombie donc je rectifierai le coche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s